On oublie pas les genoux

Dans la liste à la Prévert des zones corporelles que cible la chirurgie plastique, on ne cite que très rarement les genoux. Pourtant, cette partie un peu cocasse de notre anatomie peut aussi être traitée car elle est propice à l’engorgement en graisses profondes.
Quand vous traitez les cuisses  et que la zone du pliement n’est pas pris en compte aussi, il y a un risque de déséquilibre assez laid au moment de la rétractation de la peau sous 3 à 6 mois.
Si vous êtes concernée, il faut donc aussi y penser. En savoir plus ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s