Petite histoire de l’augmentation mammaire

histoire augmentation mammaire

Pamela Anderson,Megane Fox…On croit souvent que ces stars ont contribué à développer et à populariser les techniques d’augmentation mammaire notamment par prothèses. En réalité, le vœu d’abondance ou plus modestement le besoin de reconstruire le seins grâce à un support artificiel existe depuis la fin du XIX siècle.

Oui, vous avez bien lu. On expérimente des procédés pour augmenter la taille de la poitrine ou lui donner un aspect plus harmonieux depuis plus de 100 ans. Plus précisément, puisqu’il s’agit d’une petite notre d’histoire,c’est en 1889 qu’un dénommé Gersuny imagine d’utiliser des injections de paraffine pour améliorer la forme des seins. Les premiers tests sont concluants et il ajoutera ensuite de la vaseline et de l’huile d’olive (!).

Et c’est seulement à partir de 1950 qu’on commence à utiliser le silicone. Un japonais, Sarukai, associe de l’huile de silicone à de l’huile de soja et de …. l’huile de serpent. Évidemment, les patientes se plaignent de complications et ce mélange détonnant sera abandonné.

Les premières enveloppes qui sont les ancêtres de nos prothèses mammaires seront d’abord façonnées avec un dérivé du polyéthylène. Dans les années 60, ce procédé est apprécié des chirurgiens mais sera également rejeté du fait des complications mais aussi parce que le retrait de ces enveloppes était difficile, voire dangereux.

Dans les années 70, les implants en silicone commencent à être proposés aux patientes. Mais au début des années 90 et sous l’influence des autorités de santé américaines (la fameuse FDA) , le silicone est interdit aux États-Unis mais également en France.

En fait, l’attitude des autorités américaines est contradictoire car elles interdisent les prothèses en silicone pour les augmentations mammaires à visée esthétique mais pas dans le cadre des reconstructions consécutives à des mastectomies par exemple. En France, on interdit l’usage mais une commission d’expert dit avoir la preuve de leur innocuité.

Aujourd’hui, on sait que les implants en gel se silicone cohésif sont les plus fiables et qu’ils ne sont pas cancérigènes. Il est donc normal qu’à partir du milieu des années 2000, ils se soient imposés comme les meilleurs dispositifs médicaux à la fois du fait de leur sécurité mais aussi parce que ce sont des produits pratiques qui s’adaptent aux différentes poitrines féminines.

2 réflexions sur “Petite histoire de l’augmentation mammaire

  1. Ping : La coque et l’esprit | Blog chirurgie esthetique tunisie

  2. Ping : Interventions stars : L’augmentation mammaire | Le blog de Med Esthetique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s